Loading...
Contrat de travail2017-11-07T14:32:58+00:00

Définition du contrat de travail

Le contrat de travail est traditionnellement défini comme « la convention par laquelle une personne, le salarié, s’engage à travailler pour le compte et sous la direction d’une autre, l’employeur, contre rémunération ».

Reconnaissance du contrat de travail

Pour que l’existence d’un contrat de travail soit reconnue, la jurisprudence impose la réunion de plusieurs éléments : une rémunération en argent ou en nature, une prestation de travail et un lien de subordination juridique entre les cocontractants. Compte tenu du caractère cumulatif de ces critères, le fait que l’un d’entre eux manque à l’appel devrait conduire à ce que la relation contractuelle ne soit pas qualifiée de contrat de travail.

Prouver un contrat de travail

C’est à la partie qui invoque l’existence d’un contrat de travail d’en rapporter la preuve. C’est ce qu’a confirmé la chambre sociale de la Cour de cassation dans un arrêt du 14 décembre 2011 (n°11-14.333). A l’inverse, en présence d’un contrat de travail apparent, il incombe à celui qui invoque son caractère fictif d’en apporter la preuve (Cass. Soc. 18 juin 2008 n°07-42.845).

Manquement à une obligation du contrat de travail

Le manquement du salarié à une obligation du contrat de travail peut justifier la mise en œuvre de sanctions impliquant le respect de la procédure disciplinaire voire le licenciement. La faute grave et la faute lourde sont fréquemment retenues en cas de manquement à l’obligation de loyauté et seule la faute lourde (impliquant l’intention de nuire) peut engager la responsabilité contractuelle du salarié à l’égard de l’employeur.

Notre actualité contrat de travail

Clause de neutralité religieuse dans l’entreprise

Clause de neutralité religieuse dans l’entreprise Cass. soc., 22 novembre 2017 n°13-19.855 Dans cet arrêt relatif à l’interdiction du port du voile par une informaticienne, la Cour de cassation confirme la possibilité pour l'employeur d'interdire, sous conditions, le port de signes religieux en entreprise. Après la loi Travail du 8 août 2016 (article L.1321–2–1 du Code du travail) et les décisions rendues par la Cour [...]

[Vrai ou Faux] Je peux licencier un salarié qui fait les soldes sur internet au travail ?

[Vrai ou Faux] Je peux licencier un salarié qui fait les soldes sur internet au travail ? Vrai ! Faire les soldes sur internet pendant les heures de travail peut justifier un licenciement. Mais plus largement toute occupation personnelle sur internet pendant le temps de travail peut justifier un licenciement. Dans la mesure où ce temps passé sur internet est préjudiciable à l’entreprise puisqu’il est [...]

Êtes-vous un cadre intégré ou autonome ?

Êtes-vous un cadre intégré ou autonome ? Le cadre dirigeant A côté du cadre dirigeant, il existe deux autres catégories de cadres : les cadres intégrés ou autonomes. La distinction est essentielle car c’est la nature du cadre qui déterminera le régime du temps de travail applicable. D’un côté, les cadres autonomes sont des cadres dont la durée du travail ne peut être prédéterminée en [...]

Succession de contrats et période d’essai : articulation

Succession de contrats et période d’essai : articulation En cas d'embauche dans l'entreprise à l'issue d'un stage intégré à un cursus pédagogique réalisé lors de la dernière année d'études, la durée de ce stage doit être déduite de la période d'essai. Cela ne doit pas conduire à réduire la période d'essai de plus de la moitié de sa durée, sauf accord collectif contraire ( trav., art. L. 1221-24) [...]

Les chauffeurs d’UBER sont des salariés pour l’URSSAF

Les chauffeurs d’UBER sont des salariés pour l’URSSAF L’URSSAF Ile de France a lancé contre la société UBER deux procédures destinées à faire reconnaître à ses chauffeurs, qui exercent actuellement sous le statut d’indépendants, le statut de salarié et obtenir les cotisations sociales correspondantes. Si ces actions aboutissaient, les chauffeurs pourraient alors obtenir la requalification en contrat de travail à durée indéterminée (CDI), ainsi que [...]

Vidéo surveillance des salariés

Vidéo surveillance des salariés Les employeurs peuvent mettre en place dans l'entreprise des caméras de surveillance permettant de visionner, d'enregistrer, et le cas échéant d'archiver les images ainsi captées. Les conditions de licéité de ces dispositifs, qui répondent le plus souvent à un impératif de sécurité, varient selon qu'ils portent sur la surveillance de lieux affectés au travail ou celle de lieux non affectés au [...]

Licenciement pour faute lourde : fin de la perte des congés payés

Licenciement pour faute lourde : fin de la perte des congés payés Le Conseil constitutionnel juge que l’absence d’indemnité compensatrice de congés payés en cas de licenciement pour faute lourde du salarié (article L. 3141-26, alinéa 2 du Code du travail) n’est pas conforme à la Constitution (Cons. Const. 2 mars 2016, n°2015-523 QPC). Cette décision intervient à la suite du constat d’une « différence [...]

Bien négocier une rupture conventionnelle

Bien négocier une rupture conventionnelle En 2015, près de 360.000 ruptures conventionnelles ont été signées. Le Centre d’études de l’emploi a synthétisé les données existantes à ce sujet et mis à jour que 57% des ruptures sont à l’initiative des salariés, avec dans plus de la moitié des cas un conflit ouvert ou latent. La première raison est de pouvoir percevoir les allocations chômage après [...]

Pas d’indemnité de précarité pour un CDD conclu avec un jeune en vacances

Pas d’indemnité de précarité pour un CDD conclu avec un jeune en vacances Un jeune employé en CDD pendant ses vacances ne se trouve pas en situation de précarité professionnelle à l’issue de son contrat puisqu’il a vocation à reprendre ses études au terme de ses vacances (article L 1243-10 C. trav. et Cons. Const. 13 juin 2014 n°2014-401 QPC, RJS 8-9/14 n°612). Sa situation [...]

Un CV mensonger peut conduire au licenciement pour faute grave

Un CV mensonger peut conduire au licenciement pour faute grave La fourniture de renseignements inexacts par le salarié lors de l'embauche constitue un manquement à l’obligation de loyauté constituant une faute susceptible de justifier le licenciement. Le fait pour un salarié de dissimuler à son employeur sa situation réelle au moment de son embauche a pour effet de le tromper sur ses compétences et au-delà de rompre tout lien [...]

Le nouvel employeur n’est pas tenu des dettes antérieures à un transfert d’entreprise sans convention

Le nouvel employeur n’est pas tenu des dettes antérieures à un transfert d’entreprise sans convention En vertu de l’article L. 1224-2 du Code du travail, le nouvel employeur est tenu, à l'égard des salariés dont les contrats de travail ont été transférés, aux obligations qui incombaient à l'ancien employeur, excepté lorsque la substitution d'employeurs est intervenue sans convention entre eux. Dès lors qu’aucune convention n’est [...]

Conséquence de l’absence de délai de contestation sur le reçu pour solde de tout compte

Conséquence de l’absence de délai de contestation sur le reçu pour solde de tout compte L'article L.1234-20 du Code du travail ne prévoit pas l'obligation pour l'employeur de mentionner sur le reçu pour solde de tout compte le délai de six mois pour le dénoncer. En conséquence, le reçu pour solde de tout compte, non dénoncé dans le délai de six mois, faisant mention des [...]

Pas de renonciation anticipée à l’indemnité de précarité

Pas de renonciation anticipée à l’indemnité de précarité La rupture d'un commun accord du contrat de travail à durée déterminée a pour seul objet de mettre fin aux relations des parties. Elle ne constitue pas une transaction destinée à mettre fin, par des concessions réciproques, à toute contestation née ou à naître résultant de la rupture définitive du contrat de travail, et ne peut avoir [...]

L’effet libératoire du reçu pour solde de tout compte

L’effet libératoire du reçu pour solde de tout compte Le reçu pour solde de tout compte est établi par l’employeur et remis en double exemplaire au salarié en cas de rupture du contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée, pour quel motif que ce soit (démission, licenciement). Il dresse l’inventaire des sommes versées au salarié, avec leur détail (salaire, primes, indemnités de rupture du [...]

Le salarié à temps partiel ne doit pas travailler à temps plein

Le salarié à temps partiel ne doit pas travailler à temps plein  La requalification du contrat de travail à durée indéterminée à temps partiel en un contrat à durée indéterminée à temps complet peut intervenir lorsque le salarié, en raison des modifications fréquentes, sinon incessantes, apportées par l'employeur à son temps de travail, est dans l'impossibilité de prévoir à quel rythme il doit travailler, de [...]

Exemples de motifs de prise d’acte de rupture

Exemples de motifs de prise d’acte de rupture La prise d'acte ou la résiliation judiciaire aux torts de l’employeur permet au salarié de rompre le contrat de travail en cas de manquement suffisamment grave de l'employeur empêchant la poursuite du contrat de travail. Ces manquements ne doivent pas être trop anciens (Cass. Soc., 26 mars 2014, n°12-23.634). Ainsi, l'absence de visite médicale de reprise procédant [...]

Rupture abusive du CDD par l’employeur

Rupture abusive du CDD par l'employeur  La rupture abusive par l’employeur d’un contrat de travail à durée déterminée ouvre droit pour le salarié à des dommages-intérêts. Une fois la période d'essai éventuelle achevée, l’employeur ne peut rompre un contrat à durée déterminée (CDD) avant son terme que dans les cas suivants : accord du salarié, faute grave du salarié, inaptitude physique du salarié constatée par le médecin du travail, force majeure. Toute [...]

Fin de l’obligation de reclassement dans certains cas d’inaptitude

Fin de l’obligation de reclassement dans certains cas d’inaptitude La loi Rebsamen emporte des changements en matière d'inaptitude physique des salariés : Désormais, lorsque l’avis du médecin du travail précise que le maintien du salarié dans l’entreprise serait « gravement préjudiciable à sa santé », l'employeur peut rompre le contrat de travail du salarié inapte, sans avoir à rechercher de possibilités de le reclasser. (Loi sur le dialogue [...]

Les recherches de reclassement doivent être loyales

Les recherches de reclassement doivent être loyales L'employeur manque à ses obligations de loyauté et de reclassement à l'égard d'un salarié inapte lorsqu’il lui propose un reclassement impliquant que le salarié quitte son employeur pour se mettre au service d'une société tierce, et ce, sans même avoir recherché dans le périmètre de ses propres emplois disponibles une solution loyale de reclassement (Cass. Soc., 13 mai [...]

La notion de harcèlement sexuel

La notion de harcèlement sexuel Dans sa rédaction antérieure à l'entrée en vigueur de la loi n°2012-954 du 6 août 2012, l’article L 1153-1 du Code du travail définissait le harcèlement sexuel essentiellement par le but poursuivi par son auteur. Etaient en effet visés les agissements de toute personne dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle à son profit ou au profit d'un [...]

Conséquence de l’exécution du préavis après le terme de la période d’essai

Conséquence de l’exécution du préavis après le terme de la période d’essai La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008 a institué en matière de rupture de période d’essai un délai de prévenance dont la durée varie selon la personne prenant l’initiative de la rupture et le temps de présence du salarié dans l’entreprise. La période d’essai, renouvellement inclus, ne peut [...]

Le délai entre la convocation et l’entretien préalable est d’au moins 5 jours ouvrables

Le délai entre la convocation et l’entretien préalable est d’au moins 5 jours ouvrables En application de l’article L 1232-2 du Code du travail, l’entretien préalable au licenciement ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre recommandée ou la remise en main propre de la lettre de convocation à l’entretien, de sorte que le jour de la présentation [...]

L'indemnité compensatrice de préavis est due en cas de licenciement pour inaptitude jugé abusif

L'indemnité compensatrice de préavis est due en cas de licenciement pour inaptitude jugé abusif Le salarié déclaré inapte par le médecin du travail à la suite d'une maladie ou d'un accident d'origine non professionnelle, et qui est licencié en raison d'une impossibilité de reclassement, ne peut pas prétendre à une indemnité compensatrice de préavis. En vertu de l'article L 1226-4 du Code du travail, son [...]

Si l'employeur ne prouve pas la durée de travail convenue, le temps partiel est réputé à temps plein

Si l'employeur ne prouve pas la durée de travail convenue, le temps partiel est réputé à temps plein Les juges ne peuvent pas rejeter la demande de requalification d'un contrat à temps partiel en contrat à temps plein si l'employeur ne démontre pas la durée exacte, hebdomadaire ou mensuelle, du travail convenue (Cass. Soc., 19 février 2014, n°12-26.430). En l'absence de contrat de travail à [...]

Le CHSCT doit être consulté en cas de modification du règlement intérieur

Le CHSCT doit être consulté en cas de modification du règlement intérieur Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail a pour mission de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des travailleurs, et de contribuer à l'amélioration des conditions de travail, notamment en vue de faciliter l'accès des femmes à tous les emplois et de [...]

En continuant de naviguer sur ce site, vous autorisez l'utilisation de nos cookies. Plus d'informations

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer