Loading...

AVOCAT EN DROIT DU TRAVAIL À NICE

Le Cabinet d’avocats en droit du travail, a été créé en 2002, par Maître Stéphanie JOURQUIN, titulaire d’une maîtrise en droit privé, ainsi que d’un DESS de contentieux de droit public et privé de l’université Paris XIII.

Maître Stéphanie JOURQUIN a fait du droit du travail son activité dominante, après avoir prêté serment en 2002 et exercé au Barreau de Paris au sein du Cabinet WOOG & ASSOCIES, puis au Barreau de Versailles au sein du Cabinet LMC PARTENAIRES.

Le Cabinet a une activité de conseil mais aussi de contentieux (procédures) dans les différents domaines du droit du travail et du droit social. Le Cabinet intervient auprès des PME/PMI et de groupes de sociétés en assurant un rôle de conseil et d’assistance en droit social et une prévention des risques sociaux et pénaux encourus par l’entreprise et son dirigeant.

Le Cabinet intervient également en matière de défense des salariés dans le cadre des contentieux devant le Conseil de prud’hommes et de la Cour d’appel. Il assiste également les Comités d’entreprise, ou encore en matière de droit syndical et statut des salariés protégés.

Vous pouvez bénéficier des services d’un Cabinet d’avocats à taille humaine, qui privilégie la relation personnelle avec ses clients. La disponibilité et la réactivité du Cabinet sont le gage de son sérieux. Le Cabinet saura vous informer sur vos droits, vous assister dans la gestion amiable des conflits, vous défendre en cas de contentieux. Le Cabinet se tient à votre disposition pour vous apporter son savoir-faire et son expertise.

Le Cabinet intervient en partenariat avec le Cabinet ACA, société d’avocats au Barreau de Paris, situé 15 rue de Madrid 75008 PARIS.

Logo ACA

 Le Cabinet intervient en partenariat avec le Cabinet ACA, société d’avocats au Barreau de Paris, situé 15 rue de Madrid 75008 PARIS.

L’actualité du droit du travail

Harcèlement moral : conditions d’exonération de l’employeur de sa responsabilité

Harcèlement moral : conditions d’exonération de l’employeur de sa responsabilité L’employeur qui justifie avoir pris toutes les mesures de prévention prévues par les articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du Code du travail et qui, informé de l’existence de faits susceptibles de constituer un harcèlement moral, a pris les mesures immédiates propres à le faire cesser, est exonéré de sa responsabilité en matière de harcèlement [...]

Succession de contrats et période d’essai : articulation

Succession de contrats et période d’essai : articulation En cas d'embauche dans l'entreprise à l'issue d'un stage intégré à un cursus pédagogique réalisé lors de la dernière année d'études, la durée de ce stage doit être déduite de la période d'essai. Cela ne doit pas conduire à réduire la période d'essai de plus de la moitié de sa durée, sauf accord collectif contraire ( trav., art. L. 1221-24) [...]

DÉCOUVRIR TOUTE L’ACTUALITÉ DU DROIT DU TRAVAIL